La communauté Tamoule à Sri Lanka : de la guerre totale à la politique d’enfermement.

Juliette Letanneux.

Dans une première partie de cette synthèse nous reviendrons sur les origines et le déroulement de ce conflit à travers l’étude de quatre points majeurs. A savoir : la genèse du conflit ethnique entre les communautés cingalaise et tamoule à Sri Lanka, le choix des armes et l’organisation de la guérilla séparatiste tamoule, l’échec des négociations et le tsunami comme vecteur de radicalisation du conflit. Ces quatre points devant nous permettre d’expliquer pourquoi et comment cette guerre civile a pu s’étendre sur plus de 20 ans et aboutir à une guerre totale entre les deux camps.

La deuxième partie de notre travail s’intéressera plus particulièrement à la politique d’enfermement menée par le gouvernement sri lankais à l’encontre de la population tamoule. Nous tenterons ainsi de comprendre comment s’est opéré le glissement entre la politique de guerre totale et la politique d’enfermement, puis chercherons à définir la situation de ces personnes déplacées en comparaison aux définitions généralement apportées à ce type de situation. Nous décrirons ensuite les conditions de vie des populations internées dans les camps et verrons quelles furent les résistances tant internes qu’internationale vis-à-vis de la politique sri lankaise. Enfin, nous nous intéresserons aux conditions de retour de ces personnes déplacées et aux programmes concernant leur réinstallation.

Source : TERRA, réseau scientifique de recherche et de publication | septembre 2011

Note réalisée pour la formation Master2-pro « Crises : interventions d’urgence et actions de développement » (Paris 1, IEDES) / séminaire « Migrations forcées, réfugiés, asile » (J. Valluy).

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :