Eric Paul Meyer (INALCO)

ericpaulmeyer.jpgPrésentation

Historien de formation et spécialiste de Sri Lanka, sa recherche se concentre sur la relation entre le capitalisme colonial et la société rurale et plus particulièrement sur l’interaction entre les paysans, les planteurs et l’État colonial à Sri Lanka. La crise socio-politique que connaît ce pays l’a conduit à en analyser l’arrière-plan historique.
Professeur des Universités à l’Inalco (histoire de l’Asie du Sud, depuis 1994) antérieurement, chercheur au CNRS (1976-1994)

Éric Paul Meyer est actuellement Directeur du département d’Asie du Sud à l’Inalco (Institut national des langues et civilisations orientales) à Paris où il enseigne l’histoire de l’Asie du Sud. Il a voué l’essentiel des ses recherches à Sri Lanka qu’il a visité régulièrement depuis le début des années 70. Il a publié de nombreux articles dans des revues académiques françaises, britaniques, sri lankaises ou indiennes sur l’histoire moderne de Sri Lanka et quelques livres en français (son livre intitulé Ceylan – Sri Lanka d’abord publié en 1977 par les Presses Universitaires de France a été suivi de deux éditions révisées en 1981 et en 1993. Sa traduction en français du livre de Robert Knox An Historical Relation of the Island Ceylon a été publiée en 1983 et Sri Lanka et ses populations l’a été à Bruxelles en 1979). Éric Meyer est un contributeur régulier des journaux et radios français pour ce qui a trait à Sri Lanka. Depuis 1983, il a suit attentivement la politique sri lankaise et les tendances sociales qui transforment radicalement le visage de Sri Lanka.

Thèmes de recherche

Histoire moderne de l’Asie du Sud; histoire et civilisation de Sri Lanka

Responsabilités administratives

– directeur du département Asie du Sud de l’Inalco(1997-2003)
– vice-président de l’Inalco chargé du projet Tolbiac (2001- )

Enseignements

– Histoire de l’Asie du Sud (niveaux 1er cycle et licence)
– Civilisation de Sri Lanka
– Méthodologie et problématique de la recherche historique sur l’Asie du Sud (niveaux maîtrise et DEA)

Publications récentes

– SRI LANKA : Un pays à la dérive
L’organisation militaire des « Tigres de Libération de l’Eelam Tamoul » (LTTE), longtemps considérée comme l’une des plus puissantes guérillas du monde, vit ses derniers jours. La défaite annoncée des Tigres tamouls ne règle pas pour autant les graves problèmes qui se sont accumulés depuis des années et font de Sri Lanka l’homme malade de l’Asie du Sud.
CERI et Boulevard Extérieur | 11.05.2009  

SRI LANKA : Un pays à la dérive 
L’organisation militaire des « Tigres de Libération de l’Eelam Tamoul » (LTTE),
longtemps considérée comme l’une des plus puissantes guérillas du monde, vit ses
derniers jours. La défaite annoncée des Tigres tamouls ne règle pas pour autant les
graves problèmes qui se sont accumulés depuis des années et font de Sri Lanka
l’homme malade de l’Asie du Sud.

Les « disparitions » a Sri Lanka : d’une stratégie ciblée à la généralisation incontrolée. Cultures & Conflits n°13-14 (1994) pp. 145-153
Sri Lanka entre particularismes et mondialisation. Paris, La Documentation Française, coll. Asie Plurielle, 2001; ( traduction anglaise en préparation)
– « Des usages de l’histoire et de la linguistique dans le débat sur les identités à Sri Lanka » in Purushartha, 22, La question identitaire en Asie du Sud, J.L. Racine ed. , Paris, Editions de l’E.H.E.S.S., 2001, pp. 91-127
– « Labour circulation between Sri Lanka and South India in historical perspective » in Society and Circulation. Mobile People and Itinerant Cultures in South Asia, 1750-1950, ed. C. Markovits J. Pouchepadass & S. Subrahmanyam, New Delhi, Permanent Black & Londres, Anthem Press, 2003, pp. 55-88.
Bons offices, surveillance, médiation : les ratés du processus de paix à Sri Lanka – Avec Eleanor Pavey. Centre d’Etudes et de Recherches Internationales (CERI).  Janvier 2004.

 

Bibliographie

Liste complète des publications : http://ceias.ehess.fr/docannexe.php?id=225


Contact

Inalco, 2 rue de Lille, 75007 Paris.
Fax: +33.1.49.26.99.31
Courriel : emeyer@inalco.fr

Sources : Centre d’Etude de l’Inde et de l’Asie du Sud et Viator Publications

Le Centre d’Études de l’Inde et de l’Asie du Sud (CEIAS) est le plus grand laboratoire français de recherche en Sciences sociales sur le Sous-continent indien. Le CEIAS est sous la double tutelle de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et, à travers un contrat d’association, du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Il est aussi laboratoire d’accueil pour les doctorants du département «Asie du Sud» de l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO).
[lire la suite…]

Publicités

%d blogueurs aiment cette page :